Du volume !

Avez-vous pensé à la 3D ?

Chez Pixovor, la 3D c’est

  • La création de vos logos en 3D
  • L’incrustation d’effets dans vos présentations vidéo
  • Des présentations totalement en images de synthèse
  • La création d’éléments 3D pour vos menus, e-pub, affiches…

Les possibilités sont extrêmement nombreuses, ce qui nous permet un large champ créatif.
Nous pouvons réaliser une maquette afin que vous puissiez visualiser concrètement un projet, comme la déclinaison de votre identité visuelle à travers votre décoration par exemple.
Vous avez une activité difficile à expliquer ? Schématisons-là: une animation ou simplement des images fixes de qualité permettront à tout le monde de comprendre l’information sans avoir à connaître le vocabulaire spécifique.
Avec les images de synthèse, en plus des possibilités énoncées plus haut, vous prendrez un train d’avance. En effet, la 3ème dimension ajoute un aspect innovant à vos compétences, qui permet à la fois de séduire et de divertir l’internaute, tout en crédibilisant davantage votre activité.

Lire la suite

Qu’est-ce que la 3D ?

Un objet 3D est un volume. On peut tourner autour, la déformer, l’éclairer comme on veut, changer son aspect (comme sa brillance par exemple), sans avoir à tout redessiner.
Ainsi, une fois l’objet créé, on peut se permettre d’animer une caméra pour en faire le tour de façon à avoir une vision détaillée bien plus parlante qu’un dessin ou une photo à angle fixe. Grâce à cette méthode, faire une visite virtuelle d’un futur projet architectural, à partir d’une seule représentation devient possible.
Il en résulte une image de synthèse, ou une vidéo en images de synthèse, que l’on appelle un film d’animation.

Mais alors, quelle est la différence entre un film d’animation 3D et un film en 3D ?

Un film d’animation 3D est un film travaillé en 3 dimensions, ce qui signifie qu’il est possible de changer l’angle d’une caméra (tourner autour de l’objet) sans redessiner toute la scène à la main (comme c’était le cas pour les films d’animation traditionnelle type Disney).
Le principe est similaire à celui utiliser pour la stéréo dans votre baladeur qui fournit une piste pour votre oreille gauche et une autre pour votre oreille droite et crée ainsi une notion d’espace (c’est la stéréophonie). D’une manière similaire en vidéo, fournir une image différente à l’œil gauche et à l’œil droit va permettre une spatialisation. Vous verrez donc votre film comme dans la réalité, c’est-à-dire en trois dimensions. Vous pourrez donc avoir l’impression que les objets visibles sortent de l’écran.

Et les films en 4D, c’est quoi alors ?

Ca n’existe pas ! C’est simplement un abus de langage marketing qui désigne les films d’animation 3D et en stéréoscopie, pour essayer d’appuyer commercialement une différence avec les films d’animation 3D.

Pour faire simple

La 2D, c’est une représentation qui prend en compte la largeur et la hauteur.
La 3D, c’est une représentation prenant en compte la largeur, la hauteur ET la profondeur.
Voir en 3 dimensions, c’est pouvoir visualiser comme dans la réalité les largeurs, hauteurs et profondeurs